Messages des Guides de Lumière - Multidimension de l'Être et relativité

Dernière mise à jour : nov. 7


Guides de Lumière - Channeling du 26/04/2020 par Anne Sophie de Lézâmso


"Tu es un être multidimensionnel. Ce que tu vis ici, sur Terre n’est qu’une infime part de toi. Tu es un être sans limite. Ici sur Gaïa, tu as besoin d’un corps physique pour vivre tes expériences. Ailleurs, la matière ne te limite pas. Ose regarder plus grand et ose aussi regarder plus loin. Dans l’absolu, tu es un tout. Tu es un être de lumière. Tu es un être d’amour.


Ici, sur Terre, tu vis la relativité. Tu vis la dualité. Tu regardes le bien et tu décides que c’est bien parce que de l’autre côté, il y a le mal. Tu regardes le noir en le comparant au blanc, tu regardes l’homme en le trouvant différent de la femme. Ici sur Terre, c’est vrai, il y a tout cela. C’est ce qui fait ta réalité. Mais, mon ami, sache une chose, c’est que ta réalité est illusoire. Tu vis un jeu. Une grande pièce de théâtre. Et tu es un acteur.


Tu es venu sur Terre pour vivre cette expérience et ce que tu expérimentes en ce moment même, c’est ton âme qui l’a choisi. Nous nous sommes tous réunis avant, ce que tu nommes ici sur Terre, ta naissance. Nous nous sommes réunis et tu as choisi de venir ici, rencontrer Gaïa. Tu as accepté de traverser le tunnel pour te retrouver dans l’infiniment petit. D’abord celui du ventre de ta mère puis celui de la matière physique. Tu as fait le choix d’oublier, en t’incarnant, l’immensité de ce bain de lumière et d’amour duquel tu viens. Nous t’avons murmuré de ne pas t’inquiéter. Nous t’avons toujours dit que nous serons là, chaque jour pour t’accompagner. C’est ce qui t’a aidé dans ta descente sur Terre. C’est ce qui a fait que tu t’es senti en sécurité.


Parfois, il t’arrive de nous entendre et parfois non. Je veux te dire mon ami, que nous sommes là, autour de toi. A chaque instant et que tu peux nous appeler et nous rappeler tes difficultés.


Ce que nous voulons te dire aujourd’hui, c’est que tu fais parti d’un monde où tu as choisi d’aller. Des mondes il y en a des millions même si, ici sur Terre, tu ne saurais t’en rappeler. Mais ne doute pas, ne doute pas que toute cette immensité et toutes ces dimensions, tu les portes encore et toujours en toi. Tu les portes dans tes corps subtils, énergétiques. Ton corps physique est ton véhicule terrestre. Lorsque tu partiras, tu le laisseras ici et tu viendras nous retrouver, nous, tes guides de Lumière et tes autres frères et sœurs. Mais aujourd’hui belle âme, tu es là, tu existes dans ta réalité et si tu veux que l’expérience te serve, redeviens l’acteur. Tu es digne, ne l’oublie pas. Dans cette relativité, dans cette dualité, tu es tant le bien que le mal, tu es tant le blanc que le noir, tu es tant l’homme que la femme. Tu es l’animal et la plante et l’arbre et la pierre, tu es l’autre, et tu es Gaïa. Tu portes tout cela en toi.