Messages des Guides de Lumière - Monter en vibration

Mis à jour : oct. 25


Guides de Lumière - Channeling du 29/04/2020 par Anne-Sophie de Lézâmso


Laisse monter ta vibration intérieure.


Beaucoup de choses se passent à l’extérieur. Beaucoup d’agitations. Vous avez beau être dans, ce que vous nommez « confinement », à l’extérieur, ça bouge beaucoup. Il y a souvent des discours et des pensées qui circulent. Ce sont des peurs qui circulent et c’est d’elles que certains se nourrissent. Et, comme un trop plein, comme pour ne pas gaspiller, les peurs sont partagées.


Et si, à partir de maintenant, vous choisissiez de partager l’Amour ?


Faites un gâteau de sable noir et un autre de nuages roses. Lequel vous semble le plus digeste dites-moi, lequel voudriez vous gouter, comme ça, à priori ?


Vous êtes si grands. Vous êtes si puissants. Vous êtes des créateurs parce que vous êtes les enfants de la Source. Elle vibre d’Amour pour vous. Elle vous envoie sa lumière. Est-ce trop lumineux, pour vous ici, que de la regarder ? Avez-vous besoin de plus d’ombre ? De plus de sécurité ? De quoi avez-vous besoin mes amis pour oser vous rendre heureux ? Pour que vous sortiez de cette terrible peur ?


Je vais vous dire quelque chose. La peur, elle est à l’intérieur de vous. Elle est dans votre tête. Votre mental vous ment. Le mentalement.


Que craignez-vous à regarder dans votre cœur ? Qu’il ne soit flou ? Brisé ? Qu’il vienne vous faire pleurer ? C’est une fausse croyance, mes amis, il n’y a pas plus beau que les larmes d’amour qui nettoie la poussière de vos âmes. Il n’y a pas plus doux que la perle humide qui nettoie votre visage de ses traits trop tendus. Vous êtes si beaux lorsque vos larmes coulent. Vous êtes si humbles.


C’est une des valeurs qu’il vous est demandée de retrouver. Votre humilité. Vous êtes grands, vous êtes puissants, mais vous avez tort de croire que la puissance est une manière d’être supérieur. Vous n’êtes pas supérieurs, ni aux uns, ni aux autres. Vous êtes une espèce de la Terre. Vous n’êtes pas plus et vous n’êtes pas moins.


Vous êtes importants. Vous êtes précieux. Vous êtes l’un des trésors de la Terre. Vous êtes grands, vous êtes puissants. Vous n’êtes pas supérieurs. Vous n’êtes pas mieux. Vous êtes, simplement. Vous êtes de la race humaine. Un humain. Et votre civilisation mérite son existence.


Vous devez vous élever mes amis, élever vos vibrations. Danser au son de vos hautes fréquences. Méditez, revenez à vous, respirez, admirez la nature, blottissez vous contre un arbre. La vie est là, au cœur de la nature et la nature est aussi au cœur de votre nature. Respectez-la, respectez-vous. Je vous le demande mes amis, respectez-Vous.

Je sens que vous perdez confiance parfois. Vous trouvez par instant votre monde bancal, difficile. Il ne tient qu’à vous de le redresser.


Non, mes amis, ne vous méprenez pas, je ne parle pas de l’extérieur. L’extérieur ne vous appartient pas. Je parle de vous et de votre intérieur. Redressez vos penchants. Revenez dans le point zéro, dans votre équilibre.


Ne jugez plus. Ce n’est pas une faute d’être bancal, c’est une observation, c’est un ressenti et c’est un choix. C’est votre choix. Nous souhaitons la paix. Nous souhaitons vous aider à retrouver la vôtre.


Vous êtes des êtres d’émotions. Des êtres de mouvement. Et quand la prison d’apparence s’offre à vous, elle vous permet d’aller ouvrir les plus petits espaces à l’intérieur. Cessez de regarder les murs, cessez de regarder ce que vous voyez. Regarder ce qui est invisible.


C’est invisible pour vous et pourtant, à chaque pas, vous le palpez votre monde. Vous êtes sans cesse sur le chemin du beau. Il n’y a que la direction de votre regard qui se perd parfois dans les méandres de votre esprit farceur, celui qui vous fait croire que tout est grave et que vous devez en avoir peur. L’égo a sa place ici sur Terre car il vous protège. Mais s’il y a protection, c’est qu’il y a danger. Or, il n’y a que vous qui décidez de ce qui est dangereux.

En ce moment, vous vivez une période où la crainte est au centre de votre monde. Vous avez peur, du virus, de sa mutation, de sa transformation. Vous avez peur pour vos enfants. Vous avez peur pour vous, pour les gens que vous aimez. Vous avez peur d’être touché. Alors vous nourrissez votre égo, qui se réjouit et qui s’affame de plus en plus. Plus il a faim, plus il est nourrit et plus il grossit, et c’est ainsi que le monstre apparait. Vous n’êtes pas obligés de le nourrir.


Vous avez peur et c’est normal, mais alors que l’égo sort ses crocs de bête prête à tout avaler, regardez le tout petit qui ne demande rien et qui pourtant déjà brille de sa lueur infinie. Votre cœur. Chaque fois que vous avez peur. Chaque fois que votre égo veut de la nourriture, nourrissez votre cœur. Et, alors que l’amour grandira, le mental se colorera pour s’élever dans des sphères supérieures et ouvrir vos consciences. C’est là, que vous êtes invités à aller.


Le monstre de l’égo redeviendra plus petit et sans doute alors bien moins effrayant.

Regardez votre cœur, demandez nous des conseils, des guidances, des signes, des inspirations, nous sommes là. Ne restez pas ancrés dans le sombre d’un mensonge et d’une illusion. Croquez la lumière de votre âme, goûtez la, diffusez la.


Vous êtes si grands et vous êtes si puissants. Vous avez le pouvoir de changer les choses. Vous devez le vouloir. Le voulez-vous mes amis ? Voulez-vous de cette nouvelle vie ? De ce nouveau monde ?


Dans l’invisible, tout se prépare déjà. Peut-être le ressentez vous dans votre corps d’ailleurs. Quelques insomnies, des rêves ou cauchemars, la tête lourde, les émotions à fleur de peau. Vous êtes dans le passage vers le grand changement. Osez vous aimer. Osez être. Avec Amour, empathie, compassion.


Vous n’avez plus besoin de vous alimenter du sombre. Cela n’a plus lieu d’être. Cela appartient à l’ancien monde. C’est en vibrant plus fort et plus haut que vous allez pouvoir être pleinement votre essence. Vibrer plus fort et plus haut, c’est n’est pas être supérieur.


Plus vous montez en vibrations et plus vous descendez dans votre cœur. Plus vous descendez en vibrations et plus vous montez dans votre mental. Je vous le redis mes amis, le mental ment.


Il est présent en vous car jusqu’alors, vous étiez venus expérimenter la dualité. Vous étiez venus expérimenter la pesanteur de la Terre et la gravité. Vous êtes des êtres de surface et la Terre vous accueille. Aujourd’hui, vous pouvez lâcher le double. Ce qui vous est demandé, dans votre expérience maintenant, c’est de retrouver l’unité. C’est votre expérience de la 5e Dimension et c’est ce vers quoi votre Terre s’élève.


Nous vous accompagnons. Nous sommes là. Respirez la Lumière et l’Amour. C’est de cette manière là que le passage dans le tunnel de la 4e dimension vous semblera plus large et plus facile.


Courage mes amis, vous y êtes presque. Encore un peu de patience. Souvenez-vous que la patience n’est pas un état de rien. La patiente est l’état de tout. C’est un temps de suspension en lien profond avec l’invisible et dans l’invisible, je vous le redis, dans l’invisible, tout existe, tout est possible, tout est déjà là.


Prenez soin de vous.


(C) Lézâmso

crédits photos : (c) J-Luc FORTIN