Ensemble, vers les énergies de changement.


On parle beaucoup de changement. On se demande même parfois où va le monde.

A l’extérieur il y a de nombreuses choses qui font peur, qui peuvent nous mettre dans des états d’insécurité, de mal être, d’angoisse même. Nous vivons une drôle de période diraient certains. Parfois, on ne sait même plus ce qu’il faut croire, et ce qu’il ne faut pas croire.


Bref, clairement, si nous mettons notre attention à regarder tout ce qui nous arrive en ce moment de l’extérieur, cela n’est pas hyper joyeux ou rassurant.


Comme on le dit souvent, il est important d’aller regarder ce qui se passe à l’intérieur. C’est vrai. Ce que l'on dit aussi c’est que souvent l’extérieur est un reflet de ce que l’on porte à l’intérieur.


Bref entre intérieur, extérieur, on ne sait parfois plus trop où mettre son regard.


Aujourd'hui, nous voulions parler des énergies du changement.


Le changement, qu’est-ce que c’est ?


Selon le dictionnaire, c’est la modification plus ou moins profonde d’une situation. Aujourd’hui nous sommes clairement en plein changement pour ne pas dire chamboulement, bouleversement, chaos.


La bonne nouvelle, c’est que le changement qui se produit en ce moment, dans l’univers, d’un point de vue énergétique est extrêmement positif car il va considérablement changer nos vies, nos situations et nos existences et de manière bien plus vaste, nos humanités.


Pourquoi est-ce qu’on peut avoir du mal à y croire ?


Parce que nous sommes limités par notre mental et notre peur indéfectible de la mort. Parce que nous tenons véritablement à nos vies sur Terre et à nos existences et qu’en notre for intérieur, nous n’avons absolument pas envie de connaître trop vite l’expérience de la mort. Notre mental, apeuré, se met donc en mode survie, en mode réaction, en mode protection et en mode combat aussi pour certains.


Pour notre part, nous aimons notre existence sur Terre et nous n’avons non plus aucune envie qu’elle nous échappe.


Ce changement dont nous parlons se place aussi à un niveau supérieur. Le 21 décembre 2020 se passait le solstice d’hiver, la belle étoile de Bethléem et l’alignement de Sature et Jupiter qui n’avaient pas été si proches depuis 400 ans. Selon le calendrier Maya également, cette date marquait l’apocalypse. Notre esprit d'humain associe ce mot à la fin du monde. Il n’en est rien. Il s’agit de la fin d’un monde et c’est exactement ce que nous avons vécu puisque nous sommes officiellement entrés dans l’ère du verseau.

Une ère dure 26000 ans. Nous tous et nos âmes qui se sont incarnées ici maintenant à cette période, avons choisi de vivre la fin d’une ère et le début d’une autre. Voyez un peu comme nous sommes des âmes courageuses. Alors nous voilà à faire nos tout premiers pas dans l’ère du verseau.


L’ère du verseau, qu’est-ce que c’est ?


Il y a de nombreuses théories et explications, scientifiques et moins scientifiques. Ce qu’il ressort, c’est que cette ère serait celle du retour à l’unité, s’éloignant fortement des rapports de pouvoirs en place aujourd’hui. Il s’agirait d’une période bénie, de solidarité collective, de coopération, de fraternité etc…


Alors peut-être qu’aujourd’hui, nous avons encore la sensation d’être bien loin de tout cela et c’est un peu normal finalement car nous venons à peine d’entrer dans cette nouvelle ère. De plus l’humain, comme on le sait, est doté d’un mental, d’un égo. Ces deux là ne sont pas nos ennemis. Toutefois ils n’ont pas leur mot à dire quand il s’agit de notre éveil spirituel puisqu’ils restent gouvernés par la peur, le non changement etc.


Un changement ne se fait pas sans heurt. C’est aussi ce pourquoi, entre êtres humains il y a aussi tout un tas d’incompréhensions et de batailles de qui a raison ou tord. En vérité, nous avons tous le même désir de base : vivre sans manque, en étant heureux… La quête du bonheur.


Etre sur un chemin spirituel ou non, être sur un chemin d’éveil ou ne pas vouloir en entendre parler, au final, l’énergie œuvre malgré tout et les changements s’opèrent. Gaïa n’a pas besoin de notre autorisation pour aller vers son évolution, monter ses vibrations et s’élever vers la 5D.


Et nous êtres humains de surface, nous faisons tous comme nous pouvons pour nous en sortir. Certains choisissent le chemin de la lumière, d’autres de la rébellion, d’autres de la colère, d’autres de l’acceptation, du complotisme etc … Au final quelle importance ! Pouvons-nous réellement changer ce qu’il y a dans les entrailles de l’autre ? Non.


Dans cette quête du bonheur et ce chemin de vie qui nous appartient il n’y a qu’un seul être qu’on puisse changer, c’est soi-même. Il n’y a que sur soi et son propre regard que l’on peut agir. Et possiblement, cela impactera l’extérieur.


Alors que faire dans ce moment ?


Le changement, ça secoue, ça bouleverse les habitudes et qu’on le veuille ou non, nous sommes tous éjectés en ce moment de nos zones de confort.


Souvenez-vous d’une chose très importante : Il existe des lois universelles. L’une des lois extrêmement importantes que nous voudrions vous partager aujourd’hui est la loi du libre arbitre et la loi du non consentement. Nous travaillons beaucoup avec cette loi notamment lorsqu’on va travailler sur les blocages et pactes passés dans nos vies de maintenant ou nos vies antérieures.


La loi du libre arbitre pose le fait que nous sommes tous créateurs de ce que nous vivons. Nous pouvons attirer à nous et créer la vie que nous voulons. Nous pouvons décider pour nous. Oui, c’est vrai, nous sommes installés aussi dans un karma collectif auquel, seul, nous ne pouvons pas faire grand-chose. Alors autant se servir du pouvoir que l’on a pour œuvrer à nous rendre la vie meilleure, vous ne pensez pas ?


Nous sommes certaines qu’à cet instant où vous lisez ces mots, votre mental se met en branle et vous dit tout un tas de choses du type « c’est pas si simple. » « ca marche pas comme ça » « moi, je n’y arrive pas »… D’accord, peut-être…Et dans quel état cela vous met ?


Alors pourquoi ne pas inverser la tendance et vous dire qu’à partir de maintenant, vous décidez d’œuvrer pour votre bien et le bien de tous en choisissant ce que vous sentez être le mieux pour vous ?


« A partir de maintenant, je choisis la santé et la vitalité ». « Si dans cette vie ou dans une autre vie, j’avais choisi de mettre mon humeur au pouvoir de l’extérieur, aujourd’hui j’annule ça » … Etc… Et de la même manière, s’il y a des choses que vous êtes obligés de faire ou d’accepter pour telle ou telle raison, vous pouvez mettre votre énergie dans la bataille bien sûr mais aussi choisir et décider que cette action, qui n’est pas de votre gré ne vous impactera pas.


Ex : Les conditions générales de vente qui font plus de 20 pages, écrit en minuscule qu’on ne lit clairement pas mais qu’il faut accepter pour pouvoir aller jusqu’au bout de ce que vous voulez, vous pouvez dire « par la loi du non consentement, je valide ce formulaire et choisi que rien ne se posera contre moi. »


C’est la force de l’intention et cela quand c’est posé dans l’espace du cœur, ce ne sont pas que des mots. Vous prenez votre place, votre pouvoir, les rênes de votre vie.


A l’instant même, même si nous sommes en plein changement, il y a des choses par lesquelles nous passons. Le confinement par exemple, on peut se rebeller, on peut s’enrager, on peut trouver ça absurde ou utile ou peu importe… Il n’empêche qu’on y est confronté. Alors dans ce contexte là, que décidez-vous pour vous ?


N’oubliez jamais que vous êtes des êtres de choix, des créateurs, des artistes. Vous êtes important. Et le changement est de toute façon en court.


Nous voyons cela comme un train. Le train de la 5D qui enveloppe évidemment l’ère du verseau, est en route depuis un moment déjà et certains sont déjà montés dedans quand d’autres sont encore sur le quai quand d’autres n’ont pas encore atteint la gare quand d’autres encore ne savent même pas qu’il y a une gare.


Chacun son rythme. Que vous y montiez maintenant, demain, après demain, ou pas du tout, le train est en marche et il ne s’arrêtera pas.


Une ère dure 26000 ans, plus ou moins. En tout cas elle ne se compte pas en une existence de vie. Nous goûtons les prémices du changement, le chaos et le chamboulement. Mais n’oubliez pas que vous portez en vous des parts de divinité et cette unité, cet amour grand, de l’autre et de vous, vous le portez déjà en vous, même si votre conscience n’y a pas encore pleinement accès. C’est le chemin.


C’est l’expérience que nos âmes ont choisi. Et comme nous le disions tout à l’heure, nous sommes des âmes courageuses.


Savez-vous ce que veut dire courage ? Cela signifie agir avec le cœur.

Voilà pourquoi il est essentiel que vous puissiez revenir à vous et dans l’espace de votre cœur. Pour reconnaître sa vie, son existence et sa brillance.


Les So

6 vues0 commentaire