Inspirez, vous êtes la Vie ! - Channeling de Lumière

Mis à jour : août 6


Channeling des Guides de Lumière, du 17/05/2020, canalisé par Sophie de Lézâmso


La spiritualité.


Souffle d'âme vers l'ouverture du cœur.

Votre planète d'accueille, être d'éveil, vibre en des dimensions élevées et transmute instantanément les lourdeurs que ses habitants souhaitent déposer en son sein.

En son creux, vous pouvez disposer les énergies de peur. Car la peur, celle-là même qui rejette, repousse, sépare... appartient aux anciens paradigmes de la 3ème dimension. Le temps est venu pour ces limitations, poussière dans le vent, de retourner à la terre.

Et si nous vous parlions du souffle de vie ?


En vérité, il est question de simplicité. Chacun trace son parcours, incarnant son unicité, pour venir goûter l'éveil du cœur.

Chaque être comprend le tout en son cœur, telle une mise en corps d'extension divine.

Le chemin se pose comme l'expression de la vie qui s'expérimente sur Terre, puis pas à pas, en pas liée, l'être transcende les moments de vécus par l'accueil de l'instant présent puis en goutant la joie dans l'ici et maintenant, et retourner au plus profond de soi.

La Source divine se vit là, au coeur du Soi.

Au sein du sain s'illumine le saint.


La Source divine se vit là, au cœur du Soi.

Voilà où se dévoile ce nouveau monde, dans l'espace de votre cœur. Dans votre façon de regarder et d'entrer en relation avec ce monde en vous et autour de vous.

Le chemin sera aussi long que vous le désirez, être créateur que vous êtes.

Le cœur ne se perd pas en jugement ni croyance.

Le cœur ne se limite pas à la comparaison.

La dimension de l'amour divin en soi offre un état d'être impérieux : celui d'aimer au présent.


C'est là, et seulement là que se joue la vie.

Dès lors que votre mental inférieur, votre égo, s'empare de vous, vous vous heurtez à des limitations. Quand votre système de croyance est mis à l'épreuve, apparaissent alors les jugements. Vous quittez l'espace du cœur…

Nous vous le répétons, le temps des croyances est révolu, voici l'avènement de l'ouverture du cœur.

Incarnez vos rêves, et bénissez l'instant présent. Chérissez l'ici et maintenant sans être dans l'attente de leur réalisation.

Vivez simplement !

Laissez ces vies de paraître : par… être! En d'autres termes : l'anti-être.

Alors vous faites le choix de poser votre pas-sage sur Terre en ces verbes : apparaitre, paraitre puis disparaitre.

Ouvrez-vous au tout : au multiple et à l'unicité.

Lorsque vous voulez imposer une pensée, vous alimentez votre ego.

Pensez-vous prêcher la bonne parole en engageant un jeu de force ? Voilà une croyance enfermante.


Incarnez la spiritualité du cœur, ainsi vous transmettrez la lumière.

Rappelez-vous, vous portez en vous de nombreux dons, somme de ce que vous êtes à travers les âges. Faites-vous confiance, lâchez les protocoles limitants et les appartenances enfermentes.


Voyez grand dans le petit, voyez le lointain dans le proche.

Le Monde que vous voyez fait partie de la création divine. Tout. Dans sa globalité.

Ce que vous jugez comme étant le bien, ce que vous jugez comme étant le mal. Expression extérieure de dualité intérieure.

Se cristalliser dans le "lutter contre" entretien l'énergie de dualité. Ainsi, il n'est rien à sauver en ce Monde, ni plantes, ni pierres, ni animaux, ni humains, ni même Gaïa. C'est encore un tour de l'ego qui vous fait croire que pour exister il faut se mouvoir dans le faire. L'âge de "faire" appartient au passé. Vous êtes des êtres humains, non des faire humains. Incarnez l'être. Lettre d'amour.

Observez vos pensées, elles déterminent vos vibrations. Que voulez-vous nourrir dans votre intériorité et donc dans le monde qui vous entoure ? A chaque pas vous vibrez la fréquence de vos choix.

Quand vous vous définissez comme étant un être goutant la spiritualité, cela ne vous confère aucune supériorité. Il n'est pas d'être non éveillé : ni élu ni oublié !


Il s'agit là de votre ego, se délectant de comparaison, créant des différences au sein même du souffle de vie. Le déploiement de l'éveil du cœur se vit à travers l'unicité de chaque être, ainsi les voies sont multitudes.

Ce nouveau monde maintiendra le trône vacant. Ni roi, ni maître. Liberté d'accueillir en soi sa conscience coronale. Osez porter sa propre couronne, et veiller soi m'aime sur son monde intérieur. Nul besoin de suivre une voie spirituelle toute tracée, le chemin se créé en chacun.


Répondez à l'appel de votre unicité par le cœur, si tel est votre choix.


Inspirez-vous et expirez autour de vous l'inspiration nouvelle alchimisée dans l'espace de votre cœur.


Inspirez-vous et inspirez à votre tour.

Jusqu'à votre dernier souffle, la vie circule dans la respiration.


Voici, le souffle de vie, la spiritualité.


(c) Lézâmso

5 vues

crédits photos : (c) J-Luc FORTIN