La Respiration


La Respiration


La Respiration, c’est quelque chose dont on parle beaucoup et peut-être encore plus en ce moment, lorsqu’un bâillon de tissus nous couvre bouche et nez, remplaçant notre sourire qui devrait être celui qui s’accroche aux oreilles.


La respiration, nous en parlons beaucoup peut-être par ce que c’est la base. On inspire, on expire. Vous êtes vous déjà interrogé sur le sens de ces mots là ?


L’inspiration


L’inspiration c’est le moment où l’on prend l’air extérieur pour le ramener à l’intérieur de soi.


C’est le moment où le diaphragme descend, le moment où le ventre se gonfle. Un ventre qui se gonfle, c’est un ventre qui pousse vers l’avant. Et si l’on suit, de manière exagérée, le mouvement du corps dans cet élan là, l’inspiration nous conduirait à faire un pas vers l’avant.


L’inspiration, c’est un grand oui à la vie. C’est le oui du pas en avant. C’est le oui de l’accueil, de la réceptivité, c’est le oui qui accompagne le verbe « oser. »


Inspirer c’est aller en confiance vers la vie.


L’inspiration c’est aussi une manière que l’Univers a trouvé pour nous parler. Vous savez, ce moment où vous avez une idée. Ce moment où vous vous sentez inspirés pour une toute nouvelle création intégrant l’œuvre de votre vie.


L’inspiration, c’est un acte volontaire.


C’est ça, l’inspiration, c’est le pas vers la vie et la pleine réalisation de votre existence. C’est l’oxygène, c’est le recevoir, c’est le « je prends ce que la nature m’offre et ce dont j’ai besoin parce que j’en ai le droit. Quand je prends de l’air, je n’en vole à personne »


Allez, et si nous prenions maintenant une grande inspiration ?


Inspire et Expire.


Ah l’expiration !


L’expiration, c’est le temps de pause avant le prochain pas. L’expiration, c’est le lâcher, c’est le moment où il n’y a plus rien à faire d’autre que de laisser partir.


L’expiration, c’est le ventre qui se dégonfle, c’est le diaphragme qui remonte. C’est l’air qui ressort.


L’expiration c’est le nettoyage intérieur de ce qui n’est plus juste pour nous. Lorsque j’expire, je rends à l’Univers.


C’est un acte involontaire qui n’a pas besoin d’être contrôlé.


L’expiration c’est le soupir de fin de journée, c’est celui d’une fatigue peut-être et aussi d’une satisfaction. C’est celui du soulagement, de l’apaisement. L’expiration c’est l’instant qui se pose, et les muscles se détendent.


L’expiration c’est la fin d’un cycle. C’est le cadeau que vous faites au monde. Ce qui n’est plus bon pour vous, vous le rendez et permettez alors de faire vivre un nouvel espace de nature.


La respiration, vous l’aurez compris, c’est le duo inséparable du donner et du recevoir. La respiration, c’est l’échange entre le monde et vous, entre vous et le monde. La respiration, c’est le souffle qui fait danser les feuilles, les herbes folles, les cheveux …

La respiration c’est l’essence même du chemin.


C’est la base, c’est l’élan, la pause, le nouvel élan, la nouvelle pause.


La respiration c’est la boucle d’un pas après l’autre.


Savez-vous combien de temps vous restez en apnée par jour ? Trop !


Allez, et si on apprenait à respirer en conscience ?

Comment on fait ?

J’inspire et je sais que j’inspire

J’expire et je sais que j’expire.

J’écoute les sensations. Je sens le mouvement du buste, le ventre qui se gonfle et qui se dégonfle.


Faites ça 1 min toutes les heures.

Ou alors faites ça à chaque moment d’attente … Feu rouge, caisse du supermarché, salle d’attente…


Aller Respirez, vous êtes en vie.


Avec Âmour


Les So' de Lézâmso




(c) Lézâmso

crédits photos : (c) J-Luc FORTIN