Nouvelle Lune du 16 Octobre 2020 - Le Message des Guides


Voilà, avec cette nouvelle lune, un nouveau cycle se présente. Alors qu’allez-vous prévoir pour ces 28 prochains jours ?

Pour démarrer cette guidance de Nouvelle Lune, l’oracle de Gaïa a souhaité s’exprimer en premier et il nous offre de magnifiques images de Lune, l’une évoquant son clair et l’autre parlant du rêve. Il y a en cette Nouvelle Lune quelque chose de doux qui demande à se poser. « Le doux néanmoins disent les Guides est quelque chose qu’il vous faut accueillir et parfois, avant de reconnaître la douceur et la délicatesse d’une situation, il vous faut en savourer les piquants. » Sous sa lumière obscure, la lune nous invite à regarder les émotions qui nous traversent. Sont-elles douces ? Sont-elles virulentes ? Mouvementées ? Et comment nous sentons-nous dans notre corps ? Ces périodes sont riches énergétiquement et émotionnellement. « Les émotions sont des vagues de mouvements intérieurs, disent les Guides et en cette période, vous êtes invités à apprendre à surfer ». Surfer sur les vagues émotionnelles donc, voilà qui n’est pas toujours simple.


« Chaque résistance peut amener la colère, la frustration, l’agacement. Chaque instant de patience vous permet de suivre le courant, et le timing parfait que l’Univers vous a réservé ». Vous l’avez donc compris, en cette période de bourrasques, il va être précieux d’accueillir les temps de pause. « En vérité disent les Guides, vous croyez que rien ne se passe vraiment en certaines périodes mais c’est à ces instants précis que tout se crée. Croyez vous que ce que vous ne palpez pas n’existe pas ? Faites confiance en la magie de l’Univers. C’est en ces temps de moins vite que l’âme agit. Profitez-en pour vous reposer et observer les flots qui virevoltent à l’intérieur de vous. Vous ne perdez pas votre temps lorsque vous êtes dans l’accueil ».

Le Roi Salomon se présente. Il invite chacun à se recentrer sur ses priorités. Il nous dit que souvent nous nous laissons happer par des tâches qui ne nous appartiennent pas et toutes ces tâches nous font perdre l’orientation de notre chemin. « Il vous arrive encore trop souvent de perdre pied car les sollicitations multiples auxquelles vous vous obligez à faire face vous font justement perdre la vôtre. » Il nous invite à « rebâtir notre empire, en mieux ». Les Guides sont empreints d’humour pour nous parler, en cette nouvelle Lune. Ils précisent que « l’humour est l’ancrage à la vie et qu’en période de bousculement il est essentiel de rester connecté à la joie car c’est elle qui remet les couleurs et l’élan dans les moments de vide. »


Paravati offre un message positif. Elle vient nous dire que ces moments de grands chamboulements sont les pas vers des changements positifs. Elle explique qu’il ne faut jamais attendre les approbations des autres pour faire quelque chose qui nous anime car l’attente est une stagnation non constructive. Cette nouvelle lune nous donne l’occasion, dans la lumière de son clair, d’observer ce que nous souhaitons réellement pour nous. Elle nous invite à faire des choix. Pour le moment dit-elle « ne vous posez pas la question de quelles seront les récoltes. Plantez ce qui vous fait envie et chérissez vos rêves, vous souhaits, vos désirs. Les fruits les plus savoureux poussent sous les regards d’amour. Aimez vos projets car ils sont le reflet de votre âme. »


Cette nouvelle lune peut amener de la colère, de la frustration, de la tristesse, de la peur parce qu’elle porte en elle l’obscurité du Yin. Cette obscurité n’est que le reflet que ce que l’on porte en chacun de nous, dans nos profondeurs intérieures. Avec ce clair de lune, toutes ces émotions bousculantes sont mises en lumière et cela peut ne pas être agréable. Physiquement, le corps peut se tendre et amener son lot d’inconfort. Nous pouvons nous sentir sous pression.


Marie nous invite à écouter nos besoins. « Il n’est pas utile de vous culpabiliser pour telles ou telles émotions qui vous traversent. Elles ne font que passer. Chérissez-vous. Pour cela, vous avez des tas de manières. Trouvez votre exutoire et permettez-vous de vous libérez de tout ce qui est en trop. »


Melchisedech nous invite à tourner nos pensées vers le positif, car dit-il « souvenez vous que vous êtes des êtres créateurs et qu’il vous suffit de donner le pouvoir à ce qui vous rend morose pour rendre morose tout votre monde. Bien sûr, vous êtes créateurs et donc aussi des êtres de choix. Vous avez le choix de tourner votre regard vers le lourd comme vous pouvez choisir de regarder le léger. En cette période de fortes énergies, nous vous invitons à vous délester. Avancer plus léger, c’est vous donner la possibilité de ramasser les trésors rencontrés tout au long de votre chemin. En étant déjà trop chargé, la sueur de votre front ternira votre regard et votre souffle d’épuisement vous privera de chaque beauté que le monde a à vous offrir. »


L’Archange Michaël vient soutenir chacun d’entre nous. Il dit qu’à tout moment cette période, il est possible de faire appel à lui pour aider à la libération de ce qui est lourd et encombrant. « Nous sommes des êtres omniscients dit-il, vous nous appelez et nous sommes là. C’est notre mission de vous accompagner. »


Pour terminer, l’oracle de la Sagesse Universelle nous offre deux cartes. Nous retrouvons la Lune qui se complète par l’abondance. C’est vraiment aussi l’un des messages de cette nouvelle Lune. Les Guides disent que l’énergie est forte également de succès et d’amour. Ils disent que « si vous entrez en contact avec les résistances en vous, sachez qu’il y a au moins autant d’espace d’ouverture. En choisissant d’accueillir les résistances, leur soufflant la possibilité à leur rythme d’être et de se défaire, vous ouvrirez la porte à des possibilités incroyables vous amenant au grand épanouissement de votre vie. »


« La fleur ou encore l’arbre ne pousse pas de façon instantanée. Il y a tout un temps pour se planter, goûter la terre, laissant cette dernière les nourrir, la poussée pour sortir, le déploiement de la tige, du tronc, des branches, des feuilles, des pétales. C’est un cycle. Et les cycles sont de jolis recommencements ou chaque fin est un début et chaque début est une fin. Accueillez les cycles de votre existence. Retrouvez vos priorités, répondez à vos besoins et souvenez vous que l’attente est une inaction quand l’accueil est la permission d’une naissance. Observez, ressentez et soyez. Vous êtes capables de très grands. »


Voilà encore un joli chemin proposé pour vivre cette nouvelle lune et ce nouveau cycle en conscience et en présence.


Namaste



Retrouvez la méditation de Nouvelle Lune en libre accès sur notre chaine YouTube Lézâmso ;)



(c) Lézâmso



crédits photos : (c) J-Luc FORTIN