La purification des liens - Le Message des Guides

Dernière mise à jour : nov. 13


***Souvenez-vous, l'énergie est intelligente, elle ne connait ni temps, ni espace ou dimension, si vous lisez ce channeling, c'est qu'il y a certainement une résonance dans votre vie, aujourd'hui. Vous pouvez vous connecter à l'énergie que porte cette guidance quand le moment sera juste pour vous***



A l’heure même où nous écrivons ces mots, l’orage gronde, et le ciel s’exprime. Il souffle sur sa chaleur, susurrant la nécessité de purifier, en certains moments de nos existences. Il pourrait exprimer la colère qu’il faut oser lâcher par instant, mais dans sa grandeur et sa sagesse, il parle surtout d’expression.


Les énergies de ce temps d’été évoquent le soleil, la renaissance du beau, du doux et le retour au lien. Nous faisons l’expérience du lien depuis quelques mois. Les liens qui se font et ceux qui se défont. Certains se créent dans la découverte, dans le respect, dans l’amour. D’autres se défont dans la douleur, l’incompréhension et parfois la haine. Il est rare que dans les temps d’émotions fortes l’indifférence seule se pose. En cette période, les Guides nous invitent au souffle, à la respiration, à l’observation profonde des sensations, à l’accueil des émotions.


« Sors de tes culpabilités. Lorsque tu te sens coupable, c’est qu’une part de toi te murmure que tu ne fais pas ce qu’il faut, que tu trahis la Source elle-même dans ton incapacité d’être meilleur que ce qui advient. Ta culpabilité te souffle ton incapacité d’être compassion, amour dans l’inconditionnel. Cela est un chemin, ton chemin d’apprenti sage. Si déjà tu touchais la perfection divine, tu ne serais sur Terre à goûter ton expérience humaine. Tu es une âme qui apprend, qui vit, qui expérimente. Et vois-tu, lorsque le ciel te verse sur la tête ses pluies orageuses, le trouves-tu pour autant irrespectueux d’être dans son élan véritable ? Le soleil, les nuages, la pluie, le grondement des nuages, tout cela est une palette émotionnelle divine que tu expérimentes aussi, à ta façon, dans ton corps et ton cœur d’humain. Trouve tu le ciel ou la nature ingrate d’oser exploser lorsque tout s’étouffe ? Elle vit. Elle exprime. Elle répare. Elle laisse partir, puis elle renaît, elle recommence et tu en vois la beauté. Tu en vois la beauté peu importe l’état de son âme. Nous voyons la beauté de ton âme, peu importe sa vibration émotionnelle. Tu vibres dans tes joies, tu vibres dans tes peines, dans tes cris, dans ta violence parfois, dans tes colères, dans tes sourires, dans l’ouverture de ton cœur. Accueille qui tu es. Et bien que l’été s’ouvre, accepte de te libérer du passé. L’été est temps de chaleur et temps de libération, temps d’accueil et temps d’expression. Il est temps de repos pour accueillir le prochain cycle. Ose plonger en toi, ose laisser sortir, ose laisser partir, ose être, dans ta présence pleine, dans ton humanité grande, dans ta divinité toujours présente. Accueille le nouvel équilibre qui se crée, qui advient. Ose exprimer qui tu es. C’est le bon moment d’être dans tes facettes multiples. Tu n’as pas à devoir revendiquer qui tu es. Retrouve l’élan de ton cœur, retrouve la beauté de ton jardin intérieur. Souviens-toi de ce que tu veux y voir fleurir. Et si tu t’aperçois que ta semence n’est plus celle q