R-éveil des consciences - Un pas vers Soi

Mis à jour : 18 déc. 2020




En ce jour de Nouvelle Lune, nous souhaitions vous partager un état de conscience particulier que vit souvent Sophie, notamment aux abords de périodes énergétiquement chargées. Cela dit, le réveil est habituellement tôt, aux alentours de 5h. Mais la nuit dernière, la coupure de sommeil s'étendit de 1h à 5h du matin.

Et comme toujours, ces moments de grâce m’ouvrent des voies de compréhension stupéfiantes.

Je vous passe l’observation des lumières nocturnes par la fenêtre… le plan céleste, la ville endormie dont la pollution lumineuse ne permet pas de contempler les 120 météores par heure des Géminides… Je retrouve donc la couette toute chaude et l’oreiller moelleux.


Me voilà instantanément embarquée par mes pensées dans un état modifié de conscience inconstant. La Lune m'apparaît dans son ombre, et je réalise que la dernière Nouvelle Lune de l’année est toute proche, puis je vois notre bel astre satellite mettre totalement en ombre la lumière du Soleil sur les terres d’Amérique du Sud. Je me dis “ça fait quand même beaucoup !!” → Dernière Nouvelle Lune de l’année, avec une Éclipse Solaire Totale et une pluie d’étoiles filantes… et puis bientôt le solstice d’hiver couplé d’une Grande Conjonction de Saturne et Jupiter nous offrant la fameuse Étoile de Bethléem (ou encore l'Étoile de Noël).

En bref, durant la nuit la plus longue de l’année, deux planètes majeures de notre système vont (en apparence) se rapprocher dans notre voûte céleste au point de former une seule Étoile brillante (à l'œil nu tout du moins). Cette étoile si particulière est rare puisqu’elle nécessite l’alignement Terre-Jupiter-Saturne en sachant que les trois planètes n’ont ni les mêmes révolutions, ni les mêmes orbites autour du Soleil (prochaine conjonction en 2080).


Quoi qu’il en soit, je me dis que cette année double (20-20) se termine en mouvement. Il se trouve que ces jours-ci, je m’étais questionnée sur des nombres et chiffres qui m’appelaient sans savoir pourquoi : le 3, le 7, le 21 et… le 144000 (donc non!!! inutile de sortir sa grille de Loto :D ).

Et là, je réalise ! Entre cette journée de Nouvelle Lune “être-ange” et la nuit prolongée du Solstice d’hiver éclairée de l'Étoile des Rois Mage (au nombre de 3) il y a 7 jours !


Le chiffre 7 est pour certains un fétiche relié à la chance, il porte en réalité le sceau du divin en numérologie. C’est un chiffre clés : les 7 chakras, les 7 jours de la création du plan divin (et les 7 jours de la semaine du coup), les 7 couleurs de l’arc-en-ciel (grâce au grand alchimiste Newton), les 7 notes d’une octave en musique, les 7 métaux en alchimie et du coup, du sceau de Salomon… et dans les écrits religieux c’est une pluie de 7 que l’on peut lire (les 7 dons de l’Esprit Sain, les 7 trompettes de l'Apocalypse, les 7 sacrements, les 7 péchés capitaux etc. etc. etc.) et bien sûr, les 7 nains de Blanche Neige ! j’ai dis souvent cela de manière ironique quand on parle du chiffre 7 ! Et bien sachez que cela marche aussi puisque les nains sont en réalités des gnomes où on peut penser à la racine grecque “gnosie”, soit la connaissance, et il passe leur journée de labeur (vient du latin “labor”… → le laboratoire de l’alchimiste) à descendre sous terre pour chercher des diamants, soit le cristal le plus pur de la planète (cela rappelle le terme grec “christos” = messie, celui qui laisse passer la Lumière). Bref, il s’agit d’une métaphore alchimique. Si si !!! j’vous jure ! :D


Ces 7 jours qui se dessinent devant nous sont symboliques, il s’agit de pas-sages vers ce portail énergétique d’entrée vers le Verse-Eau (symbole de la fontaine de la co-(n)naissance).

En passant dans ce signe d’air, Jupiter et Saturne nous proposent de quitter les pensées limitantes de la matière. Le temps des révélations est venu ! Cela ne vous dit rien ?? Nous rentrons progressivement, depuis quelques décennies, dans l’ère du Verseau. Cette période d’élévation spirituelle dont nous parle le calendrier Maya : l’apocalypse. Pas de panique, ce terme issu du grec signifie “dévoilement” ou encore selon les écrits religieux de Jean “révélation”. En quittant l’ère du Poisson (en cours depuis plus de 2000 ans, ce qui nous projette vers l’époque… ah! ben ! du Christ justement) nous ouvrons les portes de l’éveil, dans l’amour comme principe divin, et la conscience du tout, de l’universalité.

Autant vous dire qu’avec ces quelques mots je fais des liens avec mille sujets qui m’ont appelés depuis tant d’années.

Que l’on s’intéresse à tout cela ou pas, on ne peut nier, que l’on ressent des chamboulements intérieurs, que l’on voit les bouleversements extérieurs. De plus en plus de personnes qui nous contactent pour nous partager leurs ressentis naissants… leurs questionnements sur le Monde… d’ailleurs nous vous remercions une fois encore pour votre confiance.

Du 14 au 21 décembre nous pourrons apprécier une Alchimisation intérieure que nous avons préparé en visitant nos confins lors de ce confinement, et la présence COVID (on peut entendre “co-vid” = “avec le vide”). Une invitation au réveil des 7 chakras principaux, l’un après l’autre, ce qui nous amène au 144000. Nombre phare en bouddhisme bien sûr puisque l’éveil permet l’ouverture des 144000 pétales du chakra coronal. Pourquoi des pétales me direz-vous ? car chakra se dit aussi Padma qui veut dire lotus en sanskrit. D’ailleurs vous remarquerez qu’ils sont représentés par des lotus : de Muladara (chakra racine) à Sahasrara (chakra coronal) chaque fleur compte respectivement 4, 6, 10, 12, 16, 96 et 1000. Vers l’illumination, on additionne les 6 premiers puis on multiplie le tout par le 7ème nain ! euh, chakra ! Voilà nos 144000.

Maintenant, si vous avez suivi les enseignements du catéchisme peut-être que ce nombre vous parle ! Et bien, 144000 c’est le nombre d’élus scellés de la marque divine. 144000 élus portant le sceau divin (12000 personnes par tribus, Israël en comptait 12), c’est ce que décrit Jean dans l’Apocalypse.

144000 c’est aussi le nombre de jours qui font un cycle du calendrier Maya. Et beaucoup récemment, dans les années 80, peut-être avez-vous entendu parlé de la Convergence Harmonique, où la volonté est de rassembler 144000 âmes (r-)éveillées et provoquer ainsi le basculement vers la 5ème dimension de l’humanité toute entière.


Pour finir, le nombre “21” est magique par excellence. Largement utilisé dans la Bible, les écrits de Jean, dans le bouddhisme notamment avec les 21 émanations du célèbre bodhisattva Avalokiteśvara : les Tara (dont je porte une syllabe germe sur le poignet). Enfin le “21” est le plus haut nombre possible de 3 (2+1=3). Le “2” représentant la dualité, le 1 et 1 s’unisse pour former l’unité du “1”, le tout donnant une troisième énergie, la Sainte Trinité. L’équilibre Corps-Âme-Esprit dans sa toute puissance.


Voilà, les Belles Âmes, nous avons essayé de faire court mais il y a tant à dire, à développer, à découvrir, tout ceci nous passionne.


Devant nous sept jours, sept marches vers une nouvelle étape. Nous avançons à chaque instant un peu plus vers Soi.


Merci pour votre lecture.


Avec Âmour,

Les So’ de Lézâmso




Pour vous accompagner en cette période retrouver notre méditation de Nouvelle Lune en accès libre : https://youtu.be/ivKUnzuk7uU



✨MEDITATION POUR LE SOLSTICE D'HIVER✨ https://youtu.be/_Xhw-QvooIA

Sabbat de Yule 🔥 Etoile de Bethléem🌟

Les énergies sont puissantes en ce moment 💫




➡ Si ce partage vous a inspiré, pensez à le partager 🔄 auprès de votre communauté, à nous laisser un commentaire 🗨 et à mettre un ❤️




(c) Lézâmso


Photographie : Soleil levant du 14 décembre 2020 (Lyon)