Spiritualité, Homosexualité, Discrimination


Aujourd'hui, la spiritualité est un grand sac dans lequel on trouve...à peu près tout et n'importe quoi. Alors, nous avons eu envie d'aller regarder ce qu'était, étymologiquement, la Spiritualité. Pour faire court, il s'agit, en fait, du Souffle de la vie.

Sur Terre, le souffle de nos vies, c'est notre respiration. Nous prenons notre première inspiration à notre naissance et offrons notre dernier souffle à notre mort. Entre ces deux moments, nous respirons. Plus ou moins amplement, plus ou moins facilement, plus ou moins grandement mais, enfin nous respirons. Alors, cela revient à dire que chaque être humain, ici, sur Terre, est un être de souffle, soit un être spirituel.

Pas besoin de simagrées donc, de rituels sacrés ou de plumes dans les fesses pour appartenir au monde spirituel. Nous n'avons rien contre les plumes, cela étant dit.

Nous relions, dans certaines pensées, le souffle à l'énergie donc la spiritualité à l'énergie et nous sommes les premières (pas vraiment parce qu'en fait, il y en a eu plein avant nous) à penser que nous sommes des êtres d'énergie. Nous le voyons dans nos harmonisations énergétiques en présence ou à distance, nos lectures d'âme, nos massages même, l'énergie est là et toujours là.

L'énergie est elle mâle ou femelle à votre avis ?

En effet c'est absurde comme question. Dans l'énergie, nous parlons de Yin et de Yang. Nous savons que l'Energie porte en elle l'unité de ce Yin et de ce Yang. Autrement dit, l'énergie a t elle un sexe ? Non.